A Mme Jacqueline

Chère Jacqueline,

Votre infinie sollicitude m’a beaucoup touché, je vous en remercie bien chaleureusement.
La santé de votre maman est précieuse et c’est pour la raison suivante que je vous adresse, avec célérité, « Le Point » contenant des sujets vivifiants : le thé vert est recommandé…a

Pour ma part, voici ce qu’il en est :

J’ai consacré ma vie professionnelle à la Banque et à l’informatique…voire plus (1)
avec le souci permanent d’être efficace dans ma fonction d’analyste programmeur.

En août 1980, le directeur informatique du G.E.P.-C.B. me proposa de rejoindre la
Direction technique pour gérer et maintenir l’IBM 7 du 5 avenue Kléber.

Cet ordinateur industriel avait la charge de surveiller et contrôler au moins 4 installations techniques : les Rondes des pompiers, les Portes en effraction, l’Eclairage des circulations et les 125 Sondes de température disséminées çà et là.

Or, la fonction était occupée par le jeune pompier Nicolas mais celui-ci se suicidait en
laissant ses 2 enfants dans le malheur et l’insondable déchirement.

Donc en qualité de pupitreur avide de connaissance, j’acceptais de gérer et maintenir
L’IBM 7.

Mais nuitamment l’ordinateur rendît l’âme. Les milliards d’informations logiques gravés
sur le disque amovible furent réduits en poussières.

Je tiens à ajouter que le « Groupe électrogène numéro 1 de la ligne Maginot » était implanté
dans les sous-sols de l’immeuble du 5 Kléber …

Voilà, ainsi donc les brèves réminiscences d’une tranche de ma carrière dans un grand Groupe
Bancaire qui est et demeure éminemment tolérant à l’égard des faibles et des plus démunis.

Là où je suis, sans faire un pas de plus, s’offre à moi d’innombrables beautés : dans lesquelles je vous confesse que mon père biologique et spirituel était, en 1960,
Directeur général des Etablissements Dubois.

Voici ce qu’il disait :

« Nous terminerons ce trop bref exposé sur quelques paroles du Professeur Buhl
Lui-même prononcées en 1906 à l’occasion de la rentrée des Facultés à Montpellier
(il était alors Maître de Conférences à la Faculté des Sciences) : »
« … La Science est une méthode. Ceux qui sont les plus dignes
de la représenter ne sont pas les esprits encyclopédiques les
plus vastes, mais ceux qui peuvent aller très loin en cherchant
les conséquences d’un petit nombre d’idées ou de faits. Il y a
Science toutes les fois qu’il y a raisonnement et analyse, et la
Parole du Professeur n’a de valeur que si elle incite à
Réfléchir, à discuter même ce qu’il vient de dire.
Le magister dixit a vécu et je voudrais, mes amis, que vous ne
Veniez jamais auprès des chaires avec la seule idée de
Recueillir tant bien que mal ce qui en tombe, tout comme
Je voudrais que, dans la vie, vous n’acceptiez jamais
De théories toutes faites. »

Cordialement vôtre.

le 1er juillet 2012

Fabrice Duniach

1 réflexion sur « A Mme Jacqueline »

  1. Une autre chose que je dois J’ai est que souvent pour beaucoup de gens, crédit moins-que-parfait est le résultat de circonstances extérieur de leur contrôle. A titre d’exemple ils peuvent ont été sellé par un maladie afin qu’ils ont plus factures aller collections. Peut-être qu’il est en raison d’un occupation perte ou à travaux. Parfois procédure de divorce peut vraiment envoyer le argent en a la baisse direction. Merci pour partage votre pensée sur ce site web.

Répondre à HowardSpale Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *