Un moment crucial

L’archange effleure de son aile
Ce faîte où Jéhovah s’assied ;
( Victor Hugo )

Ô toi ! Dis-moi ce qu’il s’est passé auparavant !
Oui ! Je tâcherais d’être disert pour te complaire.
Ce fut un jour dominical où l’on prie dévotement
Le Seigneur et où l’on se repose pour ne rien faire.

Or, ce jour-là, je ressentis une angoisse profonde
Qui se manifesta par des douleurs aiguës dans ma tête.
Je n’eus pas d’autres idées avec cette force furibonde
Que de parcourir quelques pas dans la ville en fête.

Quand l’homme est confronté à l’inaccessible il pense
A tout ce qui le rapproche des siens d’où une attitude
Qui peut paraître inédite. Mais avec sa conscience,
Il cria par la voix sonore seul et avec son inquiétude

Dans l’éther insondable : Père je t’aime !
Ce fut entendu par cet être invisible et insaisissable
Car « les douleurs exquises », telle une paysanne qui sème
A tout vent, s’évanouirent avec une pensée immuable

Fait à Paris le 13 Nov. 2000

Fabrice Duniach

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *