L’ibis sacré

Ce que les Arabes disent.


Les Arabe disent que l’ibis est grandement honoré par les Egyptiens ;
Ceux-ci sont d’accord avec les premiers sur ces honneurs et leur origine
La forme de l’ibis est celle-ci : tout entier d’un noir très foncé, il a des
pattes de grue ; son bec est en grande partie recourbé, sa taille est celle
du crex. Tel est l’aspect de ces noirs adversaires des serpents ; mais les
ibis ( il y en a de deux espèces) qui se trouvent le plus sous les pas des
hommes, ont la tête et la gorge pelées, leur plumage est blanc, sauf la
tête, le cou, le bord des ailes et l’extrémité de la queue, qui sont d’un noir
très foncé ; leur pattes et leur bec sont les mêmes que chez l’autre espèce.
Les serpents sont conformés comme des couleuvres d’eau ; leurs ailes,
sans plumes, ressemblent beaucoup à celle de la chauve-souris.
Que ce que je viens de dire des animaux sacrés suffit

Fait à Neuilly le 5 Mars 2012

Fabrice Duniach

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *