Caton

Caton le censeur


Il disait aussi que les sages apprenaient et profitaient plus des fous,
Que ne faisaient les fous des sages; parce que les sages voyaient
Les fautes que font les fous, et se donnent garde d’y tomber, là où les fous
Ne s’étudient point à imiter les beaux et bons actes que font les sages.

Fait à Neuilly le 19 Avril 2012

Fabrice Duniach

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *